En 1933, Henri Goujon hérite de la propriété - qui doit son nom à Maître Puiffe de Magondeau, un ancien notaire de Libourne – et la transmet, en 1964, à son fils André qui s’oriente vers une politique d’élevage et de mise en bouteilles au château.

 

précédent suivant

Accueil Actualité Terroir Vinification Vins Château Contact Video